Accueil | Nos métiers | Tout le groupe | Contactez-nous | Infos pratiques | Espace recrutement

Dirigeant  Historique

La croissance externe
Facteur de création de valeur pour les PME françaises


 
Intervention de Pierre Brivet
 

Ingénieur de formation, Pierre Brivet a commencé sa merveilleuse aventure en rachetant une entreprise (Roanne Electrique).
Etant donné la taille modeste de ses moyens, il a avant tout décidé de rechercher une entreprise ayant une possibilité d'évolution.

Pierre Brivet avait toujours travaillé à Lyon. Attiré par la ville de Roanne, il a commencé par créer une « Holding ».
A l'aide de prêts bancaires et de ses propres moyens, Pierre Brivet a continué son ascension avec toujours en tête d'apprendre avant tout parfaitement son métier ainsi que de  développer sa crédibilité. Il estime que c’est un des critères principaux pour chaque petite entreprise qui veut se développer.





concurrent. Il avait donc désormais deux gros avantages, à savoir celui d'éliminer un de ses concurrents et de gagner des parts de marché. Il a donc racheté le groupe « DNE ».

A ce moment-là, Pierre Brivet a été confronté à un problème qu'il n'avait pas envisagé jusqu'ici :
« DNE et Roanne Electrique »,  étant très concurrents, ces deux groupes ont dù réapprendre à travailler autrement, à travailler ensemble, avec la même vision.
En effet, ces deux entreprises avaient une forte différence de culture du travail.

C’est au cours de ces années là qu’est né le câblage informatique.  Un nouveau marché était à  conquérir et pour cela, Pierre Brivet a eu recours à la croissance externe.

Il rachète une entreprise nommée « DRI ».
Après avoir capté ses nouveaux marchés, ses nouveaux clients, il a élargi son offre et ses garanties. Pendant les quelques années suivantes, il a développé sa croissance interne.

Son activité s’est développée. Son ambition a été de s'étendre au-delà, en Auvergne.
Son CA qui était de 5 millions de francs se consolida à 5 millions, mais cette fois en €uros, et ce , en quelques années seulement.

Puis, Pierre Brivet a connu une phase de remise en cause. Réalisant qu'il était devenu un frein pour sa holding, il a pris la décision d'embaucher un directeur dans chacun de ses sites. Il a fait appel à des actionnaires pour accélérer sa croissance, et atteindre l’objectif de couvrir un territoire plus grand.

Sa devise:
" 1 + 1 doit toujours faire plus que 2, sinon, ça ne vaut pas la peine de racheter une entreprise ".
A partir de ce moment-là, le « Groupe du Formont » s'est si bien développé qu'en 5 ans, il a triplé son CA.
Puis, il a racheté « Cabling Partners », une entreprise Lyonnaise, possédant des grands comptes clients., Il a ainsi acquis une crédibilité et un savoir-faire supplémentaire. Puis, il a racheté « Bottazzi » et, enfin, souhaitant couvrir l'ensemble de l'Auvergne, il a racheté  l'entreprise « Electribat ». Après avoir racheté « Rocharm », ses critères de sélectivité sont devenus de plus en plus exigeants. Sur un an, il a augmenté sa croissance interne de 73 %.
Avec le souhait de toujours accroître son implantation en Rhône Alpes, sa dernière acquisition a été l’entreprise « AMES ».


A travers toute son histoire, Pierre Brivet a appris que la croissance externe lui a énormément apporté, cela lui a permis :
-  de survivre dans le marché,
-  d'acquérir une taille indispensable à la crédibilité (évolution technologique, évolution du métier),
-  d'accroître sa notoriété,
-  d'augmenter sa réactivité,
-  de négocier avec des fournisseurs au niveau international à des prix corrects,
-  d'améliorer sa crédibilité dans le domaine du rachat d'entreprises,
-  de créer de la valeur ajoutée,
-  et enfin, et ceci est très important, de s'amuser dans son travail.
Aujourd'hui, le « Groupe du Formont » continue avec succès son activité très diversifiée dans le domaine de l'électricité.
 
Au niveau de son expérience, Pierre Brivet conseillerait plusieurs choses à un entrepreneur futur pour réussir avec succès sa vie en entreprise :
- Un bon ciblage des entreprises,
- Le rachat des entreprises à un prix négociable,
- Ne pas sous-estimer et respecter la culture de l'entreprise rachetée,
- Mettre en place un système de gestion,
- S'il existe déjà, il faut voir si on peut l'améliorer,
- Bien gérer l'intégration de l'entreprise au sein du groupe : bien communiquer entre chaque entreprise, bien se présenter, etc...
- Il doit y avoir l'existence de synergies (commerciales, technologiques, techniques, au niveau du métier...) entre ces entreprises pour qu'elles se complètent de façon rentable,
- Il faut qu'il y ait une certaine cohérence entre chaque entreprise du groupe (logiciels, etc.), - Il ne faut pas négliger la croissance interne.
 
Enfin, ce qu'il faut retenir de tout cela, c'est qu'il faut avoir de bonnes relations avec ses fournisseurs, ses banquiers ainsi que ses clients, et qu'il faut communiquer et tout dire. Communiquer sur des événements, qu'ils soient positifs ou négatifs, cela prouve qu'on gère son activité, et cela amène donc un climat de confiance entre chaque interlocuteur.



Comment Pierre Brivet a trouvé des entreprises à reprendre qui sont à l’origine de son ascension ?
La solution nous dit Pierre Brivet est de connaître son métier ainsi que les acteurs qui le composent sur le marché, mais il faut également être connu. C'est pourquoi il ne faut surtout pas négliger la communication au sein d'une entreprise. Et c'est ici encore que Pierre Brivet nous souligne les avantages d'une croissance externe, puisque celle-ci peut  apporter la notoriété nécessaire à toute ascension. Il faut avant tout donc bien se renseigner sur l'entreprise cible que l'on veut racheter, et bien apprendre de son vécu et de ses expériences.
 
Comment gérer la nouvelle entreprise que l'on a acquise ?
 
Il faut bien définir les points forts et les risques de la cible. Si la cible comporte des risques, cela ne veut pas forcément dire que votre achat est négatif, il faut juste les appréhender et s'attendre à ceux-ci afin de pouvoir mieux réagir au moment venu. Il faut donc préparer sa stratégie ultérieure mais longtemps à l'avance avant d'arriver sur le terrain.
 
Qu'est ce que le rachat d'une entreprise peut nous rapporter et peut rapporter aux autres personnes concernées ?
 
Cela nous permet d'acquérir une certaine crédibilité aux yeux des autres acteurs de notre domaine d'activité, et il faut qu'il y ait l'accord des vendeurs et des salariés pour que ce rachat se passe dans de bonnes conditions. Il faut également garder en tête que le rachat d'une entreprise n'est pas toujours souhaité au départ par les salariés de celle-ci, mais qu'elle peut leur apporter un nouvel horizon (la sécurité de leur emploi en cas de décès du directeur, en cas de faillite...)
 
Enfin, ce que Pierre Brivet nous dit et ce qu'il faut retenir, c'est que tout cela est avant tout une affaire d'Hommes avant d'être une affaire d'entrepreneurs, et qu'il faut se plaire dans ce que l'on fait pour réussir son ascension.


Pierre BRIVET
PDG de "Groupe du Formont"
 17-03-2011
 

BOTTAZZI recrute un électricien capable d’encadrer une petite équipe. Une compétence en réalisation de colonnes EDF sera appréciée. Can...

En savoir +
 17-03-2011
 

AMES recrute un électricien autonome pour dépannages et petits chantiers. Candidature on-line sur le site de AMES....

En savoir +
 01-03-2011
 

« ArcelorMittal : du Wifi haut débit Juniper Networks chez Industeel Chateauneuf »

« Courant Février 2011, Cabling Partners, dans l...

En savoir +
 01-03-2011
 

« DDT de la Lozère : félicitations du jury ! »

« Fin janvier 2011, Cabling Partners a terminé avec brio le chantier de rec&ac...

En savoir +
 24-02-2011
 

Suite au rachat de 3Com/H3C/TippingPoint par HP, Cabling Partners confirme sa présence parmi les leaders du marché des réseaux LAN. HP devient aujourd'h...

En savoir +
 24-02-2011
 

DNE a obtenu le certificat d’aptitude pour la réalisation de colonnes montantes EDF pour une durée de 4 ans....

En savoir +
 19-01-2011
 

« le 18/01/2011 : Les entreprises BOTTAZZI, DNE et ROANNE ÉLECTRIQUE ont suivi une formation en fibre optique pour la réalisation de colonnes montantes d’imm...

En savoir +
 17-01-2011
 

« Le Groupe du Formont s’est séparé de la société ROCHARM qui ne fait plus partie du Groupe depuis le 14 janvier. »...

En savoir +
 20-11-2010
 

Deux sociétés du Groupe, Roanne Electrique et Bottazzi ont signé à la Préfecture du Rhône le 16 novembre la Charte de la Diversité....

En savoir +
 20-11-2010
 

Cabling partners : nouvelles références


« Cabling Partners confirme sa présence auprès des instances publiques région...

En savoir +
 20-11-2010
 

Cabling Partners : la chronique mail

« Cabling Partners renforce ses moyens de communication en ligne et propose à ses clients de recevoir des informa...

En savoir +
 22-09-2010
 

D.N.E PHOTOVOLTAIQUE

Le crédit d'impôt pour les particuliers va certainement être divisé par 2 le 29 septembre de 50% à 25% du mat...

En savoir +
 22-09-2010
 

AUGMENTATION DE CAPITAL DU GROUPE ET ENTREE DES CADRES AU CAPITAL.

Pierre Brivet s'est associé à ses cadres à l'occasion d'une improtante augme...

En savoir +
 22-09-2010
 

D.N.E

L'activité photovoltaïque se développe. Des particuliers nous ont fait installer la puissance maximum de 3KWc sur leur toiture.

N...

En savoir +
 22-09-2010
 

BOTTAZZI

La saison des illuminations débute. Dès le mois d'octobre, avec son opération "Tapis Rouge" l'association des commerç...

En savoir +
 22-09-2010
 

BOTTAZZI

Notre client SALMAS nous a confié la réfection des courants forts et faibles de deux de ses maisons de retraite lyonnaises. Les chantiers d&e...

En savoir +
 22-09-2010
 

CABLING

Cabling Partners a remporté le marché de réfection totale du cablâge informatique de la Préfecture de la Loire à St...

En savoir +
 17-05-2010
 

L’ISO a enfin publié les spécifications finales de la norme ISO/IEC 11801:2002/Amd 2:2010 (en jargon, la classe EA / catégorie 6A).

Cette norme, beau...

En savoir +